Aller au menu de navigation Aller au contenu Aller au plan du site Aller a la recherche Retour accueil Retourner en haut de page Page accessibilité Page contact

Saint Herblain

Article paru dans Ouest-France le jeudi 22 novembre 2012

Un valoriste sur la déchèterie de Tougas à Saint-Herblain.


Alain Riffaud, valoriste à Saint Herblain.

Sur le site de Tougas, la filière de retraitement des déchets, de la collecte au réemploi, se donne un nom pour ressourcer les matières et pour l'accès à l'emploi.

Encombrement

La rotation des véhicules chargés de déchets, verts ou tout venant, est incessante vers la déchèterie de Tougas, sur le site d'Indre et Saint-Herblain. Il arrive même qu'à certaines heures, l'encombrement soit atteint. Le phénomène n'a pas échappé à l'association de l'atelier du Retz emploi qui a installé une « ressourcerie », tenue par un valoriste, à l'entrée.

Une ressourcerie

C'est un outil de développement durable, adapté pour l'environnement, créé par l'association Retz emploi, en partenariat avec les collectivités locales. Son objectif consiste à développer une économie solidaire pour aboutir à une filière professionnelle de collecte, de traitement et de gestion des déchets réemployables.

Un valoriste

Lire la suite : Saint Herblain

Présence à la déchèterie de Saint Jean de Boiseau

Article paru dans Ouest-France le samedi 21-04-2012
Retz'Emploi ouvre des permanences à la déchetterie de Saint-Jean-de-Boiseau

Alain Riffaud, valoriste devant la déchetterie de Saint Jean de Boiseau
L'Atelier du Retz'emploi tient régulièrement boutique au Pellerin et à Sainte-Pazanne. Un service supplémentaire est désormais ouvert à Saint-Jean sur le site de la déchetterie.
Le camion qui peut accueillir objets variés, livres, vaisselle, jouets, meubles ou bibelots (le tout en bon état) tient désormais deux permanences chaque mardi et mercredi, entre 13 h et 18 h.
Le camion se tient un peu en dehors de la déchetterie elle-même, au pied de la rampe d'accès. On peut apporter sur place ce dont on souhaite se débarrasser sans « jeter gras ».
Une fois triés, les objets ainsi recueillis rejoindront les boutiques ouvertes au Pellerin le mercredi de 9 h à 12 h et le samedi (jour de marché) entre 9 h et 12 h 30.
Inscrits dans une chaîne de solidarité et de développement durable, les sept salariés de l'Atelier du Retz'emploi et la vingtaine de bénévoles (que l'on peut rejoindre sans obligatoirement adhérer) peuvent aussi s'occuper de récupérer les encombrants directement à domicile.
Les clients potentiels, chineurs, brocanteurs ou collectionneurs peuvent acquérir à petit prix les nombreux objets triés et revalorisés et faire vivre ainsi la solidarité.
Côté déchèterie (ouverte tous les jours, sauf jours fériés, entre 10 h et 18 h), une nouveauté est à signaler car un conteneur pour recueillir les sacs de vêtements et de chaussures est à la disposition du public.

Les bonnes affaires de l'atelier du Retz-Emploi - Pornic

Article paru dans Ouest-France le lundi 09-05-2011

Gildas, Coralie et Yvonnick

A Sainte-Pazanne, l'unique ressourcerie du Pays de Retz connaît un bel essor, depuis sa mise en place en 2006. Sept personnes y travaillent aujourd'hui.

Après un succès d'estime à ses débuts (2006), l'atelier du Retz-Emploi est aujourd'hui en pleine croissance, dégageant en 2010 un bénéfice de 9 400 € pour un chiffre d'affaires de 80 000 €. La structure, associative, emploie désormais à Sainte-Pazanne six salariés à temps plein et une comptable à temps partiel. Tour d'horizon d'une activité atypique, qui donne une deuxième vie aux choses en créant de l'emploi.

La collecte

« Ce sont les gens qui nous appellent », explique Gildas Houssais, directeur du Retz-Emploi. « Ils préfèrent donner plutôt que jeter », accomplissant « un geste écocitoyen », c'est-à-dire écologique et solidaire. « Ça devient naturel ». 109 tonnes ont ainsi été collectées en 2010. « Nous ne sommes pas sélectifs. Nous sommes ouverts sur le type de matière à collecter. Débarrasser, c'est aussi un service ». Chaque tonne collectée sur le territoire de Coeur Pays de Retz est rémunérée par la communauté de communes au prix que coûterait son retraitement par la déchetterie. Retz-Emploi souhaite développer ce type de partenariat avec d'autres communautés du secteur.

La valorisation

Les objets collectés sont acheminés sur le lieu de stockage de la ressourcerie, où ils sont pesés, répertoriés, triés puis mis en rayon. Là, « les salariés, aidés de bénévoles de l'association, cherchent à valoriser au mieux les produits et à diversifier notre offre ».

La vente

Les produits sont vendus dans les boutiques de Sainte-Pazanne (28, rue de Bel-Air) et du Pellerin (18, rue du Docteur-Sourdille). De tous horizons, les clients viennent « parce que ce n'est pas cher ». Il y a aussi « les chineurs, les collectionneurs et... les fans de Gildas ! » confie Coralie Durand, la présidente de l'association. Ils étaient 15 000 en 2010.

Contact : 02 40 65 89 09 ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Arrivée d'Yvonnick

Article paru dans Ouest-France le mardi 01 juin 2010

Yvonnick Garnaud a trouvé sa place à l'Atelier du Retz Emploi - Le Pellerin

Arrivée d'Yvonnick G.

« J'ai commencé il y a un an et demi, d'abord dans le cadre d'un contrat d'insertion et enfin, depuis six mois, d'une embauche en CDI. » Habitant Saint-Cyr-en-Retz, près de Bourgneuf, Yvonnick Garnaud est un des trois salariés de l'Atelier du Retz Emploi. Née il y a trois ans à Sainte-Pazanne, cette association a pour objectif de favoriser la création d'emplois en intervenant dans le domaine du développement durable. « J'ai 25 ans. Au départ, j'étais paysagiste. Mais je suis avant tout intéressé par l'aspect social, la solidarité, le contact avec les gens. Ainsi j'ai travaillé pendant deux ans dans un CAT (Centre d'aide par le travail). Et puis, comme beaucoup, j'ai été confronté au chômage. Un an. Un des bénévoles de l'association m'a alors contacté et dit que l'Atelier cherchait quelqu'un. J'ai dit oui avec d'autant plus d'empressement que je partage complètement ses objectifs. »

Deux boutiques

Le temps de la gabegie et de la consommation égoïste touche à sa fin. Protéger l'environnement passe par la réduction de la quantité de déchets enfouis ou incinérés. Beaucoup d'objets aujourd'hui jetés peuvent et doivent retrouver une deuxième existence après remise en état. « Revendus à petit prix, à tout petit prix, c'est aussi une façon de cultiver un mode de vie plus solidaire, économe et raisonnable. Il y a trop de gaspillage d'un côté tandis que d'autres se trouvent dans le besoin. C'est injuste et idiot. »

Lire la suite : Arrivée d'Yvonnick

Pérenniser

Aticle paru dans Presse Océan le 17 mai 2010

Après trois années d'existence, l'Atelier du Retz emploi aimerait se sentir plus soutenu.

Trois ans que l'Atelier du Retz Emploi existe à Sainte-Pazanne mais il rayonne sur tout le territoire du Pays de Retz. Il a démarré avec un salarié, aujourd'hui ils sont quatre dont trois recrutés en CDI et en 2009 l'association a ouvert une nouvelle boutique au Pellerin.

2010-05-17-perenniser

Pérenniser l'atelier

Un beau pari, en partie gagné par Gildas Houssais le créateur de cette ressourcerie. Sauf que les années se suivent et se ressemblent et l'Atelier du Retz emploi a toujours le sentiment qu'il n'est pas reconnu à sa juste valeur. Son activité de débarras de domicile suite à une vente, un décès, etc, est axée sur la récupération, la restauration, le recyclage d'objets destinés à la casse. Le but, arrêter d'encombrer les déchetteries avec des produits qui peuvent avoir une deuxième vie et ça marche.

Tous les samedis, la boutique fait le plein et vend une gazinière, des assiettes, une poussette, des fringues... à des prix défiant toute concurrence. Ainsi de nombreuses familles ont pu s'équiper en respectant un budget serré. Et puis, avec le développement de son activité, l'Atelier du Retz emploi a créé des emplois.

Reste qu'aujourd'hui, l'association rencontre toujours des difficultés financières et aimerait se sentir plus soutenue. « Les élus n'ont semble-t-il pas pris la mesure de l'outil de développement qu'ils ont sur leur territoire, estime Boris, un responsable, avec une activité en plein dans la mouvance d'écocitoyenneté, de développement durable, elle a aussi une véritable utilité sociale et environnementale ».

Lire la suite : Pérenniser

L'Atelier du Retz Emploi sous le choc

Article paru dans PRESSE OCEAN  le mercredi 28 avril 2010


Sainte-Pazanne. Retz'emploi aimerait développer des conventions avec les collectivités

Gildas Houssais, Nicolas Guilbaudeau, Yvonnick Garnaud, Boris Avril et Coralie Durand dans la boutique de Sainte Pazanne

Ils ont recyclé 108 t d'objets en 2009 qui n'ont donc pas encombré les déchèteries et trouvé ainsi une nouvelle vie.


Mais, la confiance n'est pas encore acquise. La lettre de Michel Bahuaud en est une illustration.
Quatre ans et toujours le même problème de reconnaissance, la ressourcerie l'Atelier du Retz emploi installée depuis 2006 à Sainte-Pazanne aimerait que les politiques soient un peu plus attentifs à son évolution. L'année dernière, Coralie Durand, la présidente et Gildas Houssais, le directeur avaient tiré la sonnette d'alarme : prix du loyer élevé, convention avec la Communauté de communes Coeur Pays-de-Retz pour la récupération des objets pas assez élevés...
Cette année les choses se sont en partie arrangées, l'association a déménagé et paie désormais 550 € de loyer par mois contre 1 500 auparavant. La convention avec la Communauté de communes a été revue à la hausse pour atteindre 118 € la tonne « un tarif tout à fait correct qui se pratique un peu partout » précise Gildas Houssais.
Réponse négative
Retz'emploi qui s'autofinance pour moitié a écrit à la Communauté de communes de Pornic afin de lui proposer une convention identique à celle en place avec Coeur Pays-de-Retz « nous avons rencontré Michel Bahuaud, qui a en charge cette compétence pour lui présenter l'association et le travail qu'on réalise » souligne Coralie Durand. Quelques mois plus tard, la réponse est tombée. C'est non et les arguments avancés par Michel Bahuaud ont surpris pour ne pas dire choqués les membres de l'association.

Lire la suite : L'Atelier du Retz Emploi sous le choc

Le bel air de Retz emploi

Article paru dans Presse-Océan le 05 septembre 2009 

L'Atelier du Retz emploi ouvre aujourd'hui ses portes dans un nouveau local

Boris Avril, Gildas Houssais et Coralie Durand en plein aménagement de l'espace dédié à la vente.

La ressourcerie du Pays de Retz vient d'investir un nouveau local pour pérenniser son activité. La ressourcerie l'Atelier du Retz Emploi n'est plus dans l'impasse mais dans la rue.Au risque d'une quelconque méprise, il s'agit ici, non pas de la situation économique ou financière de l'association, mais de sa localisation sur la commune de Saint-Pazanne.  L'association vient en effet de déménager de l'impasse du Clos Neuf pour gagner le 28 rue Bel Air. Si les bureaux du nouveau local « sont plus exigus » selon Coralie Durand, la présidente de l'association, l'espace de vente est identique au précédent site. L'objectif du transfert : réduire une partie de la charge locative pour réaffecter les économies à d'autres postes. Avec désormais un loyer près de trois fois moins élevé que celui versé jusqu'ici (1 435 € auparavant contre 550 aujourd'hui), l'avantage pour la ressourcerie est conséquent notamment pour « pérenniser le CDD de Boris Avril, notre chargé de développement », explique Gildas Houssais, directeur de la structure. « Pour cela, on nous demande de faire des efforts », poursuit Coralie Durand. Chose préconisée, chose effective pour dégager les 4 500 € qui manquent et ainsi passer le poste en contrat emploi tremplin.

Lire la suite : Le bel air de Retz emploi

L'Atelier déménage.

Article paru dans Presse Océan le samedi 05 septembre 2009

Sainte-Pazanne.

L'Atelier du Retz emploi ouvre aujourd'hui ses portes dans un nouveau local.

2011-05-09-Gildas-Coralie-Yvonnick

 

Hier encore, Boris Avril, Gildas Houssais et Coralie Durand étaient en plein aménagement de l'espace dédié à la vente.

La ressourcerie du Pays de Retz vient d'investir un nouveau local pour pérenniser son activité.

Lire la suite : L'Atelier déménage.

TRAVAUX

Article Paru le 2 avril 2009

Une nouvelle boutique solidaire ouvrira en mai au Pellerin. Mobilier et objets récupérés y seront vendus à petits prix.

Photo de la boutique du Pellerin

Ça y est, le bail a été signé ! Retz emploi va s'installer au 18 rue du Docteur-Sourdille au Pellerin.

D'ici mai, l'association basée à Sainte-Pazanne proposera une boutique solidaire avec un coin détente où les gens pourront discuter autour d'un café et autres gâteaux. L'objectif est de créer du lien social et de participer à la réinsertion par l'emploi en collectant des objets puis en les revendant. Un projet auquel s'ajoute une dimension environnementale via la récupération de vaisselle, ordinateurs, outillage, mobilier, disques, électroménager, jouets, vêtements...Une maison où tout est à vendre !

 

Lire la suite : TRAVAUX

L'Atelier du Retz Emploi s'étend au sud

Article paru dans Presse-Océan le 23 mars 2009

 

Le Pellerin.

Préparation avant l'ouverture d'une nouvelle boutique au Pellerin
Une nouvelle boutique solidaire ouvrira en mai. Mobilier et objets récupérés y seront vendus à petits prix.
Ça y est, le bail a été signé ! Retz emploi va s'installer au 18 rue du Docteur-Sourdille. D'ici mai, l'association basée à Sainte-Pazanne proposera une boutique solidaire avec un coin détente où les gens pourront discuter autour d'un café et autres gâteaux.
L'objectif est de créer du lien social et de participer à la réinsertion par l'emploi en collectant des objets puis en les revendant. Un projet auquel s'ajoute une dimension environnementale via la récupération de vaisselles, ordinateurs, outillages, mobilier, disques, électroménager, jouets, vêtements...

Lire la suite : L'Atelier du Retz Emploi s'étend au sud

Nous soutenir

Vous souhaitez- participer à l'association, rejoignez-nous

Partenaires

  • Stations services
  • Ecopole
  • Oser Foret Vivante
  • Le Réseau des Ressourceries
  • Ecossolies
  • Get Up!
  • Le Relais
  • Envie