Aller au menu de navigation Aller au contenu Aller au plan du site Aller a la recherche Retour accueil Retourner en haut de page Page accessibilité Page contact

La Ressourcerie : une fréquentation toujours en hausse!

Article paru dans le Courrier du Pays de Retz du vendredi 22 août 2014

Intérieur de la boutique du Pellerin

Au comptoir, l'économie solidaire écrase les prix

Article paru dans Ouest France entreprise le 30 mai 2014

 

Nantes. Au comptoir, l'économie solidaire écrase les prix.
Aux Écossolies, l'atelier du Retz emploi partage 500 m2 avec le Relais Atlantique, une grande vitrine de l'économie solidaire. Le comptoir du Solilab est accessible à toutes les bourses.

Le comptoir du SolilabEn ces temps de crise où donner une seconde vie aux habits et objets a bonne presse, les ressourceries fonctionnent bien. C'est ce que confirme l'atelier du Retz emploi, qui vient d'ouvrir son cinquième site. Implanté en 2006 à Sainte-Pazanne, en 2009 au Pellerin, puis à Saint-Brevin et dans le quartier du Breil en 2013, c'est maintenant au coeur des Écossolies que vient d'ouvrir le comptoir du Solilab. « Pour nous, c'est un lieu idéal et symbolique. Nous sommes un exemple type de ce qui peut se faire en terme d'économie sociale et solidaire », indique Sylvain Gelly, le directeur adjoint.

Lire la suite : Au comptoir, l'économie solidaire écrase les prix

De la place en rab pour la récup

Article paru le 26 mai 2014 en première page du 20minutes à Nantes.

Le comptoir du Solilab

 

Consommation : Le Comptoir, magasin consacré au réemploi d'objets du quotidien, vient d'ouvrir.

Dans les rayons, des assiettes en porcelaine, des petits tabourets, mais aussi un masque à gaz ou une peau de renard… Dans ce fouillis organisé, ces objets ont cependant un point commun : destinés au départ à être jetés, ils sont pourtant en bon état et recherchent tous, aujourd'hui, de nouveaux propriétaires. Ce principe, appelé «récup» ou «réemploi», est à l'origine du Comptoir. Sur 500 m2, cette nouvelle boutique vient d'ouvrir ses portes au sein du Solilab, sur l'île de Nantes. Si le principe, dans l'air du temps, existait déjà avec Emmaüs ou les ressourceries, le Comptoir s'est donné comme mission de convertir une plus large part de la population à l'achat d'occasion. «Il y a quelques années, les gens pouvaient être un peu gênés mais avec la crise, ils commencent à s'y mettre, explique Sylvain de l'atelier du Retz emploi, une ressourcerie à l'origine du Comptoir. La récup ce n'est pas dévalorisant, au contraire. C'est une démarche citoyenne et écologique. »

Près d'une tonne par jour

Lire la suite : De la place en rab pour la récup

La belle croissance

 Article paru dans Ouest-France le 7 mai 2014

Belle croiossance de l'atelier.

Récemment installée dans des locaux neufs, fonctionnels et spacieux, sur la zone des Berthaudières, la Ressourcerie n'en finit pas de se développer. L'atelier du Retz-emploi, c'est aujourd'hui « davantage de ventes et d'objets collectés, plus de boutiques, plus d'employés, un chiffre d'affaire croissant... », confie le directeur, Gildas Houssais. La fréquentation du public et les ventes sont en hausse. « Il faut dire que nous sommes passés ici de 150 m2 à 400 m2. Le bilan est super-positif. »

L'association emploie aujourd'hui 21 personnes, « une 22e est envisagée ». Elle prévoit un chiffre d'affaires de 374 000 € cette année, contre 203 000 € l'an passé. « Cette structure connaît un développement qu'on n'aurait pas soupçonné. C'est réconfortant d'avoir réussi à aider cette association sur notre territoire », soulignait le maire et président de l'intercommunalité, Bernard Morilleau, lors de l'assemblée générale de l'association, samedi dernier.

Rappelons que le Retz-emploi loue ses nouveaux locaux à la communauté de communes Coeur Pays de Retz. L'association, qui crée du lien social, de l'emploi et préserve l'environnement, compte une cinquantaine d'adhérents.

L'atelier du Retz-emploi est ouvert à la vente les mercredis et samedis de 10 h à 18 h.

L'atelier du Retz Emploi cherche un administrateur pellerinais

Article paru le 24 avril 2014 dans Ouest France

 

Timoté et Tania devant la boutique du Pellerin

Après les boutiques déjà installées à Sainte-Pazanne, Le Pellerin et Saint-Brévin, l'atelier du Retz emploi vient d'ouvrir sur l'Île de Nantes une quatrième ressourcerie.

L'atelier tiendra son assemblée générale annuelle vendredi, au siège de l'association qui emploie plus de vingt salariés à temps complet, 7, impasse du Clos-Neuf, ZA les Berthaudières, à Sainte-Pazanne.

Outre les salariés, plusieurs bénévoles viennent prêter main-forte à l'animation de ces ressourceries. Au-delà de la réception, de la valorisation et de la revente à bas prix d'objets plus ou moins usagés, ce sont autant de lieux d'information du public sur le sujet des déchets, de leur traitement intelligent, de l'écocitoyenneté, de la notion de développement durable et de l'économie sociale et solidaire.

Au Pellerin, il n'est pas rare de rencontrer Maryvonne Durand venue seconder les Jean, Katell, Yvonnick et autres salariés de permanence le mercredi, de 10 h à 18 h, ou le samedi, de 10 h à 13 h, à la Ressourcerie sise au 18, rue du Docteur-Gilbert-Sourdille, tél. 06 77 63 83 04.

Mais le directeur de l'atelier, Gildas Houssais, et l'actuelle présidente de l'association, Viviane Bodin-Rocher, se demandent pourquoi, un Pellerinais ou une Pellerinaise ne viendrait pas rejoindre les sept membres de son conseil d'administration.

Vendredi 25 avril, à 17 h 30, assemblée générale, 7, impasse du Clos-Neuf, ZA les Berthaudières, à Sainte-Pazanne. Tél. 02 40 65 89 09.

Donner plutôt que jeter

Article paru le 12 décembre 2013 dans Nantes 2013 European green capital

 

Depuis le mercredi 4 septembre, le nouvel atelier du « Retz emploi » a ouvert ses portes dans le quartier du Breil à Nantes. L'atelier est lauréat de l'appel à projets citoyens Nantes Capitale verte. Cette ressourcerie donne une seconde vie aux objets destinés à la déchetterie.

Ressourcerie du Breil

Dans le quartier du Breil, l'atelier du « Retz emploi » est avant tout un lieu convivial, où l'on met au premier plan l'échange entre habitants du quartier et la réduction des déchets. Après les boutiques de Sainte-Pazanne, du Pellerin et de Saint-Brévin, c'est la quatrième ressourcerie qui ouvre ses portes dans le département de la Loire-Atlantique. On peut y trouver une vaste gamme de vêtements, de la vaisselle, des jouets, des livres, des outils, des objets insolites et anciens. Tous accessibles, à tous les budgets. L'atelier est lauréat de l'appel à projets citoyens Nantes Capitale verte.

Lire la suite : Donner plutôt que jeter

Une cliente de la ressourcerie

Article paru dans Ouest-France le 02 12 2013

 

Une cliente

 

Pascale Loaec est une fidèle cliente de l'atelier du Retz-Emploi. Cette habitante de Rouans fréquente la boutique « deux à trois fois par semaine ». Elle y achète « de petites choses, de la brocante. Je suis de près aussi les ventes à thèmes ».

Pour elle, cet espace est avant tout « un endroit sympa, chaleureux. Il y a toujours du café à disposition ». La ressourcerie, c'est surtout « une ambiance, qu'on ne trouve nulle part ailleurs ».

Cette Rouansaise vient plusieurs fois par semaine à l'atelier du Retz-Emploi de Sainte-Pazanne.

Viviane Bodin-Roché, présidente : « Là pour les jeunes »

Article paru dans Ouest France le 02 décembre 2013

Viviane Bodin-Roché, présidente

 

Viviane Bodin-Roché a eu vent des premiers souffles de l'association du Retz-Emploi alors qu'elle exerçait son métier d'infirmière. L'idée a tout de suite plu à cette habitante de Saint-Brévin, mais elle s'est retenue d'adhérer à la structure. « Lorsque la retraite a sonné, je m'y suis dévouée et m'y donne pleinement aujourd'hui », raconte-t-elle.

Devenue présidente de l'atelier, elle conçoit le bénévolat comme « une disponibilité ». Elle y consacre « deux journées entières par semaine. Je déjeune avec les salariés. Je suis là pour eux, les jeunes. Je les aime bien. J'y trouve mon compte. »

Mais pourquoi le Retz-Emploi ? « Je suis fervente de l'anti gaspillage, de la réutilisation des objets. Je pratique aussi la peinture. Il y a ici une multitude d'objets que j'aimerais détourner à cette fin... » Celle qui aime « les choses simples, non contraintes par les normes », et qui adopte « la fantaisie et la couleur » comme philosophie de vie, veut mettre à la portée de tous, pour de petits budgets « de la décoration, du vestimentaire, des objets du quotidien ».

Vers un nouveau modèle économique

Article paru dans Ouest-France du 2 décembre 2013

Gildas Houssais, directeur : vers un nouveau modèle économique

 

L'Atelier du Retz-Emploi inaugurait ses nouveaux locaux, ce samedi, sur la zone industrielle des Berthaudières à Sainte-Pazanne. Ce nouvel espace, grand de 969 m2, est loué à la communauté de communes Coeur Pays de Retz, qui l'a construit pour un montant de 848 542 €, subventionné à hauteur de 63 %.

Cet espace inscrit « plus durablement, plus confortablement » la ressourcerie dans « son oeuvre de développement durable qui consiste en le recyclage des déchets, la réponse à certains besoins de la population, l'insertion de jeunes dans le monde professionnel », déclarait le président de l'intercommunalité Bernard Morilleau, lors de l'inauguration.

Cet essor du Retz-Emploi est « une véritable fierté pour tous, ses acteurs en premier, vis-à-vis de ce métier autrefois décrié qu'on appelait les chiffonniers », insistait la député Monique Rabin.

« Imaginez que tout ce qui est en vente ici aurait pu finir dans une déchèterie ! C'est un nouveau modèle économique qui se met en place :l'économie circulaire, ou comment aller au bout de l'utilisation d'un objet », lançait Gildas Houssais. L'instigateur de ce concept au cœur du Pays de Retz, et directeur de la structure, était sous le coup de l'émotion. Quel chemin parcouru depuis 2006. À l'heure des discours, il invita tous ses collaborateurs à le rejoindre à la tribune. Tous ont eu droit à une standing ovation.

Gildas Houssais, Pionnier de la Ressourcerie

Article paru dans Ouest-France le 02 décembre 2013

En 2006, il est celui par qui le concept de ressourcerie est arrivé en Loire-Atlantique et au cœur du Pays de Retz. Entretien avec Gildas Houssais, Directeur de l'Atelier du Retz-Emploi, et Émile Beucher, Secrétaire national du réseau des ressourceries.

Gildas Houssais, pionnier de la ressourcerie

Comment est née la ressourcerie en Pays de Retz ?

L'association du Retz-Emploi a été créée en janvier 2006. On a commencé la vente en novembre 2006, dans un petit local. Mais la réflexion avait germé en 2003. À l'époque, j'étais un gros récupérateur, très bricoleur, je retapais des meubles... Déjà, je passais du temps dans les déchèteries à jeter, mais aussi à récupérer. Quand on s'est lancé, il n'existait que 12 ressourceries en France, surtout dans le Pas-de-Calais. Aujourd'hui, il y en a 120, qui emploient quelque 3 000 salariés. Et chaque mois, nous sommes contactés par une petite dizaine de projets qui souhaitent se lancer.

Lire la suite : Gildas Houssais, Pionnier de la Ressourcerie

Nous soutenir

Vous souhaitez- participer à l'association, rejoignez-nous

Partenaires

  • Envie
  • Le Réseau des Ressourceries
  • Stations services
  • Ecossolies
  • Le Relais
  • Oser Foret Vivante
  • Ecopole
  • Get Up!